Anecdotes

J’ai un CCR (casse croûte régulier, j’aime pas le mot plan cul c’est laid) depuis un an. Lundi, je suis allée voir un nouveau CCR potentiel dans la même résidence et en passant en voiture, qui était en train de rentrer chez lui? Je ne sais pas si il m’a vue ou pas mais moi je me suis bien marrée. Je te parlerai de lui aussi, le beau gosse R. encore amoureux de son ex… avec qui j’ai tenté quelques petites choses sympathiques…

 

RDV dans un ciné, j’arrive et là moment de solitude, je ne vois pas le type. Quelqu’un s’approche de moi… heureusement qu’il m’avait reconnue lui (photos vieilles de 10 ans, oui il était gentil mais non je ne l’ai pas revu!).

 

Échaudée, je m’assure maintenant que les photos sont récentes. Ouais ben…. J’ai quand même sûrement le record du rencard le plus bref de l’histoire. Quand je suis arrivée, non seulement il avait pris 10 ans, mais en plus il faisait crade sur lui, vieux pull crasseux troué, vieux pantalon qui devait tenir debout tout seul… Il a commencé à parler et là dans ma tête c’est « heu, je dois rester combien de temps pour être polie? Heu, non en fait, il s’est foutu de moi là, no way je me casse oui! ». Je l’ai regardé et j’ai dit « je suis désolée mais ça va pas être possible ». Il me répugnait et il puait. Je suis partie aussi sec. J’ai du rester moins de deux minutes!

 

Il voulait me voir, le lundi c’était trop loin. Il devait venir le vendredi soir. Me redire quand il partait de chez lui. Bah…. j’attends encore!!!

 

Un type que je vois pour CCR (oui beaucoup de CCR finalement), une première fois pour se voir. Puis j’y retourne pour consommer. J’arrive, il est attendu et déjà en retard (what the fuck???). Bref ça n’aura pas duré longtemps, et il aura passé plus de temps dans sa douche après qu’avec moi. Et moi de me dire je fais quoi, j’y vais, j’y vais pas? Bref en partant j’envoie un message à mon amie en disant « bon bah je repars lol » et…. me suis trompée de destinataire, je lui ai écris à lui! Je me suis excusée, il savait que je disais à mon amie où j’étais, mais il n’a jamais répondu!

 

Y’en a d’autres, hein, je te les raconterai plus tard, mais après mon article de tout à l’heure, j’ai eu besoin de me rappeler de choses rigolotes!

 

La biz!!!!

Publicités

Tout a démarré ainsi finalement

Le 12 janvier, j’ai envoyé un message…

On l’appellera A.

A. est en pleine séparation. C’est compliqué. Elle l’a trompé, il ne se passe plus rien mais il a peur de se retrouver seul. Donc la séparation traîne.

On va discuter, je lui parlerai de ma propre expérience, il va du coup commencer à prendre les choses en main pour avancer dans sa vie.

On se ressemble beaucoup, même chemins de vies, même blessures, même sensibilité… l’un commence une phrase, l’autre la finit. C’est très agréable, ça fait du bien. Je m’éloigne peu à peu des sites.

Nous discutons de tout, tout le temps. Je pensais me lasser à un moment mais non.

Il veut terminer son histoire avant qu’on se rencontre. Soit. Après tout, je ne suis pas pressée.

Le 10 juin. C’est la date qu’il a fixée.

« C’est la date butoir, après ne m’attend plus. »

La date arrive. Mais tout ça est un chamboulement pour lui, des choses du passé ressurgissent, et… bref ce n’est pas le bon moment finalement.

On essaie de couper les ponts, il revient deux jours après.

Et puis hier ça a recommencé, il faut arrêter de parler.

Moi je suis paumée. C’est bête hein, mais oui j’avoue j’ai développé des sentiments pour lui. L’impression d’être face à mon double. Je me suis tellement moquée de mon ex quand il m’a dit ça sur la nana qui a tout fait basculer. Et maintenant je comprends.

Je sais, tu vas me dire c’est juste épistolaire. Mais pas là. Y’avait un réel truc entre nous. Mes amies l’ont senti, mais jamais je leur ai dit que j’étais amoureuse…. même si je crois qu’elles le savent…

Alors voilà, j’ai « rencontré » mon double, j’en suis tombée amoureuse et lui aussi mais il est tellement mal que nous nous arrêtons là.

Frustrant. Tellement difficile  à expliquer.

Alors, encore une fois, je pars en vrille.

C’est les mecs qui vont être contents.

Besoin de m’oublier pour oublier.

Tout a démarré ainsi finalement. Besoin d’écrire pour tourner la page.

Il était beau, il sentait bon le sable chaud…. ah ben non

Bonjour à toi cher lecteur!

Aujourd’hui, nous allons aborder un sujet qui m’est très cher!

Roulement de tambour!!!!!!!!!

Le ghosting.

Késako? Une pratique juste pas correcte du tout, dérive du système, liée à tout ce que nous devenons, consommateur de tout, même de sexe, même de relations.

J’t’explique.

Janvier 2017: un type visite de façon insistante mon profil sur badoo. Il est plutôt pas mal et moi je me trouve plutôt basique, pis les beaux gosses, c’est plutôt coureur ou plutôt trop attirant pour les autres nanas, bref pas mon genre.

Mais je finis par commencer la conversation. Alex est un peu plus jeune que moi (j’ai un vrai souci avec la différence d’âge je ne sais pas pourquoi…), il vient de région parisienne et est muté au 1er février pas loin de chez moi. Il cherche à faire des connaissances, je me dis pourquoi pas, je suis quelqu’un d’assez sociable.

On papote beaucoup, vraiment beaucoup, tout le temps. Première alerte: on reste sur badoo, il refuse de me donner son numéro, soit disant il préfère parler sur pc, pas à l’aise sur le téléphone… ok. Admettons.  (ndlr: maintenant je suis intransigeante là dessus)

J’ai un rdv avec un type un soir, mais pas très fructueux, Alex est au courant vu qu’on est plutôt en mode « potes ». Quand je lui dis que je ne le reverrai pas car je n’ai pas accroché, il me dit « ouf, je suis soulagé ». Il a envie de me rencontrer. C’est vrai on s’entend bien, pourquoi pas!

Il commencera une phase de séduction qu’il mènera de façon très habile. Rdv pris le 5 février.

Le 31 janvier « bonne nuit à demain », comme tous les soirs.

Et plus jamais rien d’autre. Disparition. Ouais c’est brutal quand tu passais toute la journée à parler.

Alors on est en droit d’émettre toutes les hypothèses, hein. Accident, coma, pour les plus graves. Coup de flip? En fait marié et voulait juste tester son pouvoir de séduction? Fausses photos et n’assume pas la rencontre? Je ne saurai jamais. Mais punaise ça fait mal. Enfin mal c’est pas non plus comme si on avait été ensemble et tout. Mais tu investis du temps, tu racontes des choses quand même…. et puis plus rien. La claque quoi. Le vide.

Le souci c’est que des comme ça j’en ai eu plusieurs, beaucoup même. Ce qui me fait peur? ça ne me touche même plus, je passe à autre chose. Je suis devenue insensible à ça à force. Une vraie connasse.

Alors pourquoi? Je me dis qu’avec les sites on a tellement de « choix » qu’on se dit qu’on trouvera toujours mieux. On consomme les contacts comme on fume une clope. On la finit ou pas, on la balance ou on l’écrase…

Même quand on va jusqu’à la rencontre, on se dit qu’on peut peut être avoir encore mieux. Pourquoi ne pas vivre l’instant présent et s’en contenter? Juste ça?

Les sites me fatiguent, les rencontres 2.0 me fatiguent, j’ai beau sortir et essayer de rencontrer des gens, c’est pas si facile à l’aire du 2.0.

Allez tiens, je vais faire ma vieille pour le coup: c’était mieux avant.

La biz!!!!!!!!!!!!!

Débarquer à 37 ans sur les sites de rencontre….


…………. ça surprend!

 

Quand j’étais jeune (ça me fend le cœur de parler comme ça!), on sortait, on rencontrait les copains des copains, on se découvrait et tout.

Quand je me suis retrouvée seule, j’ai fait plusieurs constats:

-> dans ma petite ville, beaucoup de bars ont fermé

-> le peu de bars qui restent sont (très!) peu fréquentés

-> si tu veux rencontrer quelqu’un, c’est chaud!

Je cours dans un groupe de course, je me suis fait de supers copains mais…. juste des copains.

 

Je ne laisse pas planer plus longtemps le suspense, et oui, je me suis inscrite sur les sites de rencontre!!!!!!

Et là…….. LE CHOC !

Bon déjà, j’ai eu un homme pas très flatteur, donc mon niveau de confiance en moi même était à peu près aussi bas que la température sur la banquise en plein hiver.

Alors avant de parler du négatif, parlons du gros point positif: je me suis rendue compte que je plaisais. Mieux, je me suis mise à m’aimer, le truc improbable!!! (même mon ex n’arrive pas à me cacher qu’il hallucine, je le vois dans ses yeux).

Bon, après j’ai subi des trucs de fou, j’aime souvent raconter que si j’avais gardé toutes les photos de zizis envoyées, j’aurais pu refaire le clip de Pierre Perret version longue… faut croire que les hommes aiment se montrer…

Des mecs qui veulent te démonter le c*** alors qu’on s’est juste dit bonjour (si si je te promets!)

35521581_1821619491228888_8471446408627486720_n

Ceux qui sont amoureux de toi alors qu’on a parlé que de la pluie et du beau temps…

Et surtout, cette facheuse manie de zapper du jour au lendemain…

Des pratiques très particulières qu’il m’a fallu apprendre pour arrêter de tout prendre à coeur et me dire que ce n’est pas moi le problème, mais bien eux…

Allez je te raconte mon premier?


Il s’appelle J., on est toujours en contact même si on s’est pas vus depuis longtemps. J’avais besoin de tourner la page, il voulait qu’on se voit. Moi je suis assez réservée (au début hein, je fais un blocage dont je connais l’origine, j’ai peur du rejet).

On se donne rendez vous sur une place, il sort de sa voiture et m’embrasse directement. On avait dit rien de sérieux (oui je sortais de ma relation avec le papa de mes enfants, j’avais pas du tout envie de me remettre en couple et surtout pas de redonner mon coeur en pâture), mais là lui il attaque.

Soit, je suis venue pour ça, j’ai été fidèle pendant 17 ans, coucher avec un autre c’est ma façon à moi de définitivement tourner la page.

Il me propose d’aller chez lui, je suis. On fait ce qu’on a à faire, ça n’a rien d’exceptionnel mais ce n’est pas non plus la cata, et surtout, on discute beaucoup. Il est câlin comme moi.

On se verra pendant un peu plus d’un an, de temps en temps, car il souffre du syndrôme du célibataire submergé que je t’expliquerai dans un futur article, et puis le sexe n’étant pas super, j’ai plus trop envie (et mon état d’esprit a changé lui aussi). On regardera des films, on parlera ciné et musique, on se racontera nos vies.

J., comme la plupart des célibataires que j’ai rencontré, a morflé. Son coeur est blessé, pas prêt à aimer à nouveau.

PS: je dois avouer que….. son engin est juste énorme et….. arf, même si ça fait pas tout, au niveau des sensations c’est un truc de malade quand même! Attention, j’ai bien dit que ce n’était pas le coup du siècle, comme quoi la taille ne fait pas tout!!!

PS2: non je ne suis pas imprudente, une amie a le numéro, le nom et l’adresse du mec chez qui je suis. Nous suivons un protocole très précis pour s’assurer que l’autre est en sécurité.

Allez je me (re) lance ;)

J’ai découvert il y a peu une blogeuse dont la liberté de ton m’a plu (non en vrai j’ai accroché grave!!!!!)

Quand je lis Callie, y’a plein de trucs dans lesquels je me retrouve. Va voir par toi même!  Moi je l’adore!

 

https://redredwineee.wordpress.com

 

 

J’ai écrit quelques temps sur le blog d’un amie, mais ça reste le blog d’une amie, alors forcément, je ne me suis pas lâchée… Et puis j’ai jamais osé raconter de trucs trop olé olé parce que j’avais donné le lien à quelques personnes donc bon…

Pourtant j’en ai des trucs à raconter! Et je serai ici de façon anonyme, donc pas de tabou, promis!

Je te raconterai ma quête désespérée du prince charmant (je parle comme si y’avait des gens qui me lisaient alors que c’est pas gagné quand même), mes rencontres amoureuses, rigolotes, ou moins….

On va commencer simplement par une présentation brève: rencontre de mon ex l’année de mes 20 ans, on a évolué sur des chemins différents on dira, et après 17 ans passés ensemble, 13 ans de vie commune, deux enfants, une maison, et un chat, tout s’est arrêté.

J’avoue que sur le coup ça a été dur (-10 kg en trois semaines, le régime le plus efficace qui soit!), ensuite y’a eu le rebond, pis l’euphorie et là, après bientôt deux ans, je commence à me poser et réfléchir à ce que je veux vraiment… et c’est pas gagné!

Je te raconterai tout ça promis!

Voilà les présentations sont faites.

PS: 38 ans bientôt 39, petite nana rigolote qui aime la vie et les gens