J’aime pas Noël

Quand j’étais petite, j’ai passé de superbes Noël.

La famille de maman était dans le coin, alors on se retrouvait toujours chez l’un ou l’autre pour le réveillon, et le jour de Noël on était chez mes grand-parents.

J’avais 5 cousins de mon âge et une cousine, on s’est fait des mega parties de jeux tous ensemble, c’était top.

Et puis on a tous grandi, la famille s’est éclatée géographiquement et on a fini par le fêter avec nos parents et pour ma part ma sœur, puis mes nièces et ensuite mes enfants. Plus de gros repas de famille avec le plaisir de se retrouver, un petit truc en toute intimité sympa aussi mais… qui n’a plus rien à voir.

Et puis maman est décédée. D’ailleurs, maman est décédée en 2011, un mois avant la naissance de mon fils. Cette année là, j’ai passé Noël à la maternité, et quelque part, j’étais heureuse de ne pas être autour de cette table où il  manquait quelqu’un.

Les années suivantes, on a fait deux fois je crois, le jour de Noël chez nous, en invitant mes oncles et tantes, des repas de 20 personnes où j’ai pu retrouver l’ambiance de Noël.

Et puis on s’est séparés, et alors là j’ai connu Noël en tant que célibataire, et sans mes enfants (heureusement on s’arrange, l’un les prend la veille, l’autre le jour).

Et maman me manque. Beaucoup.  Ce n’est pas tant le jour J, hein, mais avant, les préparatifs et tout. C’est tout bête, mais maman me faisait toujours une surprise, quand papa me donne un chèque pour que je me charge des cadeaux pour moi et les enfants et je les amène au pied du sapin. La première année, ma seule surprise à Noël, c’était le cadeau de ma sœur… Oui parce que quand t’as des enfants, tu t’achètes un cadeau parce que sinon les enfants se demandent pourquoi tu n’as rien. La glauquitude du truc quoi…. Pour la magie de Noël, on est bien d’accord… on repassera.

Bref tu l’auras compris, j’ai hâte que ça se termine, que ce soit derrière nous et qu’on en parle plus, pour ne plus penser chaque matin en me levant que j’aurais aimé que maman soit là.

Si tu as la chance d’avoir encore tes parents, profite bien d’eux, parce que je peux te dire que le vide est immense quand ils ne sont plus là.

Allez sans rancune et joyeux Noël quand même!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s