R., le beau gosse au sourire ravageur

Attention… avec lui, je me suis lâchée! Mais les détails là dessus seront dans un second article, même si déjà rien que la rencontre était très caliente!

Eté 2017. Un match sur tinder. Il me fait remarquer qu’on est dans le groupe de course de la ville tous les deux mais lui pas très actif. On va finir sur adopte puis messenger.

Il me propose de jouer à action ou vérité. J’aime pas ce jeu, ils finissent toujours par te montrer ou te demander des photos de cul, bref j’accepte en me disant que je vais l’envoyer balader. Mais il sait être subtil.

Je me souviens que quand je demande une photo de la partie de son corps qu’il préfère (oui je provoque je sais), il m’envoie une photo de sa main.

Le lendemain, il me fait part d’une envie lol. Et me propose de venir chez lui le soir.

J’arrive en bas de l’immeuble, il vient m’ouvrir. Il a un sourire de fou, un regard qui me fait fondre sur place et… je l’embrasse directement! JAMAIS j’ai fait ça! mais la vache, le regard + le sourire c’est juste… arf! (il me fait toujours le même effet en plus!)

On monte dans les étages mais ça devient très chaud dans la cage d’escalier, très très très chaud, et chose rarissime (je suis assez compliquée et en général j’ai besoin de voir la personne plusieurs fois pour atteindre l’extase), je prends un pied de folie!

On va passer plusieurs heures ensemble, ce sera sensuel, charnel, torride. Bref exit Nicolas, R. est le meilleur coup de ma vie!

Mais R. est un courant d’air. Arf, il me plaît, je vais même avoir l’impression de m’attacher à un moment. Mais avec le recul, aujourd’hui, je sais bien que je ne le supporterais pas dans la vraie vie.

On continue à se voir de temps en temps, mais là tu vois rien depuis mi mai.

Et ce qui m’énerve c’est qu’il ne m’écrit quand il a envie de…. alors que moi je trouve que c’est important de susciter le désir. Avec Nicolas, mon commercial marié, on s’écrivait tout le temps!

Mais je l’aime bien, c’est un type attachant, alors je le garde sous le coude. Et on papote de plein de choses.

J’ai d’ailleurs trouvé un joli slogan dernièrement: « on se voit on papote on fricote ». Mignon tout plein non?

Bon le souci c’est qu’à se voir si peu, je trouve qu’on perd en complicité, et du coup c’est moins torride qu’avant, même si ses caresses me font beaucoup d’effet, va savoir pourquoi…

 

La biz!

Et bonnes vacances! ❤

Publicités

2 réflexions au sujet de « R., le beau gosse au sourire ravageur »

  1. Je suis d’accord avec toi concernant la faible fréquence des rencontres ne favorise pas la complicité. Et c’est pareil pour les échanges s’ils ne se font que quand il a envie.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s